Nouvelle production Ghibli: Le conte de la Princesse Kaguya

Bonjour! Pour le premier article de ce blog consacré à l’actualité des mangas, des BD et des jeux vidéo, je vais vous parler du nouveau film d’animation d’Isao Takahata:  Le Conte de la Princesse Kaguya.  Le film sort aujourd’hui en salle et a été choisis pour l’ouverture de la 54e édition du festival d’Annecy, le plus grand festival de cinéma d’animation au monde qui s’est déroulé du 9 au 14 juin 2014. 

Ce conte nous parle d’une princesse nommée Kaguya,  surnommée «la princesse lumineuse», qui est découverte bébé dans la tige d’un bambou par un vieux coupeur de bambou et son épouse. Le couple de paysans élève la petite fille qui un jour devient une séduisante jeune femme dont la beauté suscite l’engouement auprès de tous ceux qui la rencontrent. Cinq nobles, tout aussi fascinés que tous ses prétendants, vont devoir relever d’impossibles défis afin d’obtenir la main de la princesse. La jeune femme d’abord élevée à la campagne en liberté va ensuite affronter son destin de princesse  en se retrouvant enfermée dans un palais de la capitale à subir les leçons de bienséance d’une gouvernante austère.  

L’animation est une adaptation d’un classique de la littérature japonaise, Le Conte du coupeur de bambous, sorti auparavant à l’écran sous forme de manga ou films. Cette nouvelle production du studio Ghibli met en avant aujourd’hui Isao Takahata, cofondateur du studio avec Hayao Miyazaki, qui s’est longtemps éclipsé de la scène ( Le Tombeau des Lucioles, 1988 et Mes voisins les Yamada, 1999). Takahata, contrairement à Miyazaki ne dessine pas lui-même, mais transpose ici des techniques encore jamais vues sur grand écran qui animent les dessins et les couleurs de manière évolutive au fur et à mesure de l’avancement du film.