Expo BD à Angoulême

Le Musée de la Bande Dessinée d’Angoulême propose en ce moment une exposition sur les deux magazines emblématiques de la culture BD de 1975 à 1997: « Métal Hurlant » et « (A suivre) ».

Chacun des deux magazines, symbole de l’âge d’or de la BD, a droit a ses salles dédiées, pour retracer leurs histoires de manières chronologiques et en parallèle l’un par rapport à l’autre. « Métal Hurlant et (A suivre) ont amené la BD au monde adulte », par exemple, « Moebius développe son versant SF grâce à Métal. Riddley Scott, pour Blade Runner, s’est inspiré de son univers », explique Jean-Baptiste Barbier, le commissaire de l’exposition.

Métal Hurlant et (A suivre), avaient beaucoup de points commun au delà d’être un support de développement pour les auteurs de BD. Ces derniers, en fonction de leur univers passaient souvent d’un magazine à l’autre. Loustal, Schuiten, Pratt, ou Tardi signent des deux côtés.  Étienne Robial est également un autre point commun car c’est lui qui a élaboré la charte graphique des deux journaux… avant d’élaborer par la suite celle de la CIBDI (Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, à Angoulême)

« Ces deux magazines étaient de vrais salons graphiques et littéraires. Aujourd’hui, les dessinateurs doivent publier directement en album, il y a une explosion de titres qui nuit énormément à la BD », souligne Jean-Baptiste Barbier.

L’exposition s’étend sur sur 400m2. Au total c’est 32h d’enregistrements video d’entretiens avec des témoins, une collection de magazines à feuilleter et 150 planches originales affichées sur les murs du musée. Ces dernières viennent d’une trentaine de prêteurs différents, dont la CIBDI, qui a tenu donc en retour à accueillir cette expo dans sa ville, Angoulême.